Elections Départementales en Isère – 2ème tour

Contre l’austérité,
la droite et l’extrême-droite !
Pour une alternative
de transformation sociale
et de transition écologique !

Le résultat du premier tour des élections départementales de 2015 est sans appel : la politique austéritaire et antisociale du gouvernement Valls-Hollande a entraîné une profonde déception populaire, cause de l’abstention massive qui laisse le terrain à une vague nationale de réaction politique. C’est une situation inédite et dangereuse pour le pays.
Nous assistons conjointement à :
• l’effondrement du PS et de ses alliés politiques, et la perte à peu près certaine des deux tiers des conseils généraux présidés par cette « gauche »,
• une remontée mécanique de l’UMP et affiliés,
• une sinistre mais massive percée du FN qu’il ne faut en aucun cas minimiser.

Le gouvernement a été sanctionné aujourd’hui parce qu’il mène une violente politique ultralibérale qui plonge le pays dans l’austérité et le chômage. Les cadeaux systématiques au grand patronat, les attaques contre tous les services publics, les innombrables restrictions budgétaires créent des situations de grande difficulté, impactant directement l’ensemble de la population ainsi que toutes les collectivités territoriales.

La droite qui radicalise toujours plus son discours et ses actes veut utiliser les élections départementales pour imposer demain encore plus de dégradations à nos conditions de vie et à l’environnement, encore plus d’austérité et de précarité. Il est plus que jamais nécessaire de combattre la droite pour éviter une forte régression sociale et écologique, dans notre département comme dans tout le pays.

Le Front National constitue un danger mortel pour la société française, et plus généralement pour la paix entre les peuples. Son programme vise à détruire les conquêtes sociales et démocratiques réalisées par notre peuple tout au long de son histoire. Il vise à diviser, à opposer les uns aux autres, à jouer sur les peurs, le racisme et la xénophobie en ethnicisant tous les débats de société.
Le FN n’est pas un parti démocratique mais un parti néofasciste, anti-républicain, qui s’inspire ouvertement des régimes autoritaires et des dictatures. Loin de s’opposer au système capitaliste et productiviste, le FN est le plus implacable défenseur des grandes fortunes qui profitent de la misère et de l’exploitation des travailleurs, le plus fidèle serviteur des multinationales qui dévastent l’environnement pour leur unique profit.
Le 29 mars, il faut définitivement barrer la route aux candidats du FN : pas une voix, pas un canton pour les fascistes !

Nous sommes bel et bien confrontés à la nécessité d’une alternative politique résolument à gauche, pour barrer la route à l’extrême-droite et à une droite de plus en plus extrême, tout en refusant le cynique chantage au « vote utile » de la fausse gauche de vraie régression sociale.

Dans l’immédiat et en Isère, nous appelons à voter résolument et sans aucune hésitation pour les candidat-e-s du Rassemblement Citoyen pour une Isère Solidaire et Écologique, ainsi que celles et ceux du Parti Communiste Français présents au second tour.

Une fois élu-e-s dans le nouveau Conseil Départemental, ces candidat-e-s formeront le cœur d’une nécessaire et vigoureuse opposition de gauche anti-austéritaire, citoyenne et écologiste, étape cruciale dans la construction d’une alternative crédible de transformation sociale et de transition écologique à l’échelle nationale.

Ensemble! Isère, le 25 mars 2015.
www.ensemble-isere.org
contact@ensemble-isere.org

 

Version PDF : ElectionsDepartementales2015 – Communiqué E38 2ème tour

Les commentaires sont clos.