Lettre ouverte aux partisans et amis du Front de Gauche Rhône-Alpes Auvergne

image3176

Lyon le 1er juin 2015

En décembre 2015 les Auvergnat-e-s et les Rhônalpin-e-s vont élire leurs conseillers régionaux et vont devoir décider du projet politique qui va organiser leur vie sur le territoire pendant les six prochaines années. Dans un contexte de plus en plus difficile pour une majorité d’entre eux, souvent les plus démuni-e-s, et qui fait la part belle à ceux qui s’enrichissent sans limites grâce à un monde de la finance sans scrupule, nous devons et nous pouvons construire ensemble un cadre de vie meilleur autour d’un projet régional de résistance et d’alternatives aux politiques austéritaires.

La réforme territoriale imposée par François Hollande va encore accroître les inégalités si une véritable alternative à la politique de Jean-Jack Queyranne, fidèle maître d’œuvre à la Région des choix gouvernementaux de son parti, ne parvient pas à se construire. Cette alternative à vocation majoritaire, pour réussir, doit rassembler le plus largement possible en toute autonomie d’un parti socialiste dont le récent congrès a confirmé les orientations libérales et liberticides, ainsi que la poursuite totalement décomplexée des politiques d’austérité qui asphyxient les classes populaires.

Les socialistes ne sont plus en mesure de battre la droite, les dernières élections l’ont démontré. Ils n’ont plus aucune légitimité à rassembler la gauche, est-il besoin de le préciser. Et ils sont encore moins capables de contrer la droite dure, réactionnaire et revancharde représentée par celui qui traite nos concitoyen-ne-s, celles et ceux qui ne peuvent survivre sans les aides sociales, d' »assistés » et de « cancer de la société », Laurent Wauquiez.

Seule une politique sociale, solidaire et écologique dont l’ambition démocratique permettra à chacun-e d’agir ensemble pour l’intérêt général peut permettre de réaliser notre espoir. En Rhône-Alpes Auvergne, nous avons une possibilité sans précédent de réussir une dynamique citoyenne large qui rassemblera les militant-e-s du Front de Gauche, d’Europe Écologie-Les Verts, de Nouvelle Donne et tou-te-s les citoyen-ne-s, déçu-e-s, qui ne veulent plus voir les partis de gauche et écologistes réduits à jouer les supplétifs du parti socialiste. Voilà qui peut enfin redonner espoir à tous les déçus de la politique et permettre à ceux qui s’en sont éloignés de revenir s’impliquer dans la campagne et dans les urnes. À tous ceux-là nous voulons faire la part belle dans les réflexions programmatiques et la construction d’un projet collectif pour une Rhône Alpes Auvergne citoyenne.

Un projet politique du bien-vivre pour tous les habitants de notre région qui se concentre sur l’égalité, la coopération, les services publics, la transition écologique, la relocalisation d’une économie solidaire et d’une agriculture paysanne au service de l’emploi et de la santé, le tout dans une démarche démocratique nouvelle et au plus proche de chaque citoyen-ne. Ce projet, ce Rassemblement, est en mesure d’arriver en position majoritaire dans notre région. Rassemblés, le Front de Gauche, EELV, ND sont devant le PS. Et ce, sans même que la dynamique de ce rassemblement ne soit encore enclenchée. Ne laissons pas passer cette opportunité historique de mettre en œuvre notre projet commun à l’échelle de la deuxième région de France.

Amis, camarades, nous l’attendons depuis tant d’années. Nous ne la laisserons pas passer. Le Front de Gauche est un outil plus que jamais capable de contrer les politiques libérales qui détruisent notre bien-vivre ensemble et nos richesses naturelles. Mais dans ce contexte, il ne se revivifiera que dans le cadre de ce rassemblement. Il est nécessaire. Il y prendra même de l’ampleur en donnant enfin une véritable chance à son objectif politique fédérateur de devenir majoritaire. C’est une chance unique et nous savons que de nombreux partisan-e-s et ami-e-s du Front de Gauche en sont convaincu-es et prêt-es à construire cette dynamique. C’est de son impact dans la campagne de 1er tour que se créeront les conditions d’un 2 e tour victorieux.

Nous appelons donc, dès maintenant, à multiplier les signaux et rencontres entre militant-e-s et sympathisant-e-s du Front de Gauche à tous les niveaux pour engager ce rassemblement autonome du Parti socialiste dès le premier tour, de toutes les façons et partout où c’est possible.

Des plaines des Limagnes et du Bourbonnais à celles du Rhône, des Monts de la Madeleine aux cimes des Alpes, des gorges de l’Allier à celles d’Ardèche, notre Région peut retrouver, après l’avancée droitière aux dernières élections, un espace de résistance contre l’atomisation de notre société et un nouveau souffle prometteur de « jours heureux ».

Ensemble, nous pouvons ! Nous devons !

Pour le Parti de Gauche et Ensemble ! Rhône-Alpes Auvergne
Corinne Morel Darleux – Didier Thévenieau – Armand Creus – Patrice Moingeon
Membres du Front de Gauche

Impression

150601 Lettre ouverte aux partisans et amis du Fdg

Les commentaires sont clos.