Projet TGV Lyon-Turin : la modernité, c’est donner des moyens aux services publics pour améliorer le quotidien de nos concitoyens !

La municipalité de Grenoble vient de voter son désengagement du projet de TGV Lyon-Turin. Nous saluons avec force ce geste courageux. Ensemble! Isère espère que la Métro et d’autres collectivités dans la région Auvergne Rhône-Alpes suivront cet exemple.

Contrairement à ce que prétendent la droite et le PS, la modernité ce n’est pas de consacrer 30 milliards d’euros à un projet qui aboutira au mieux dans 20 ans pour une efficacité incertaine, alors que les réseaux ferrés existants sont très sous-utilisés. La modernité, c’est de donner des moyens aux services publics de proximité pour améliorer la vie quotidienne de nos concitoyens.

L’argent public doit être utilisé pour améliorer les liaisons ferroviaires locales (TER) existantes (fiabilité, confort), créer de nouvelles liaisons, avoir des prix accessibles, introduire la gratuité dans les transports de l’agglomération grenobloise.

Alors que tous les rapports montrent les effets dramatiques sur la santé de la pollution aux particules fines, que les axes de circulation sont engorgés, il est urgent de changer nos modes de transports, et rendre les transports publics (trains, tram, bus, etc.) attractifs, pour construire une société plus apaisée et conviviale, une société où il fait bon vivre sans attendre encore des décennies.

Grenoble, le 22 avril 2016
Comité Local Ensemble! Isère
contact@ensemble-isere.org

Communiqué au format PDF : Communiqué 220416 LyonTurin

Les commentaires sont clos.